Les bons conseils de Lola

Les bons Conseils de Lola,

Élève  en prépa Orthophoniste durant l’année 2017/2018.

Lola a été admissible à Nice, Paris, Lyon, Tours, Poitiers et Brest. Elle a été admise à Nantes.

 

Que faire pendant l'année ?

Pour moi le plus important est de s’imposer un rythme de travail ni trop lourd ni trop faible et de vraiment rester concentrés en cours car c’est à ce moment qu’une grande partie des apprentissages s’y fait. Il faut apprendre à se connaitre et savoir combien de temps nous sommes capables de travailler à la suite et dans la journée. Il est très important je pense de savoir s’accorder des pauses, des moment en famille ou entre amis et si possible de continuer (au moins un peu) les activités extra scolaires. Ensuite je vous conseille de cibler vos points forts et vos points faibles pour les travailler au mieux.

Même si c’est tentant de faire beaucoup d’exercices que l’on sait faire pour se rassurer, il faut au plus vite s’attaquer à ses points faibles pour progresser très rapidement. Pour ma part j’essayais de travailler souvent en groupe (de 2, 3 ou 4) surtout pour la bio ou la culture générale.

Pour le vocabulaire, j’avais fait des petites cartes avec le mot d’un côté et la définition de l’autre pour rendre ça légèrement plus amusant. Il ne faut surtout pas négliger la préparation à l’oral même si vous n’avez pas d’écrit au début car les exercices dans certaines écoles sont très pointus et les motivations et notre présentation à exposer lors des oraux vont s’affiner tout au long de l’année. Enfin, il faut essayer de toujours rester motivé même si c’est très dur quand les premiers résultats négatifs arrivent. La motivation compte pour beaucoup et le travail effectué finira par payer.

Que faire la semaine précédant le concours ?

Les semaines précédant le concours je me concentrais sur les annales de la ville en question. C’est vraiment un plus de travailler sur les annales car certaines villes reprennent des questions très proches de celles des années précédentes (voire exactement les mêmes). Je relisais aussi les fiches de culture générale sur la ville (géographie, personnalités célèbres, spécialités culinaires…).

Que faire le jour J ?

Pour ma part j’évitais les révisions de dernières minutes. Tu as travaillé toute l’année, ces révisions ne serviront qu’à te rajouter du stress. La veille ou le jour même (selon les horaires du concours) je me détendais comme je pouvais pour que la concentration soit optimale pendant le concours. Le nombre de candidats présents à chaque concours est très impressionnant et le doute peut vous envahir mais restez concentrés, si d’autres ont réussi, vous pouvez le faire aussi.